Photovoltaïque sur bâtiment
Photovoltaïque sur bâtiment

L’énergie photovoltaïque donne une nouvelle perspective aux bâtiments : grand consommateur d’énergie (40% de la consommation d’énergie totale), il devient, grâce à cette technologie, producteur d’énergie.

Au-delà des critères techniques de l’arrêté tarifaire, le photovoltaïque intégré au bâtiment doit s’inscrire dans une intégration architecturale et fonctionnelle : il est ainsi conseillé d’anticiper l’intégration du système dès la conception du bâtiment et/ou de l’installation photovoltaïque, tel que rappelé dans l’article dédié aux bonnes pratiques ainsi qu’illustré par le cas spécifique des toitures en milieu dense urbain. Enfin, il est important de prendre en compte les capacités électriques du réseau à proximité et d’anticiper certaines contraintes, en suivant les préconisations pour une intégration optimale au réseau électrique.

On distingue communément les installations sur site isolé des installations pouvant être raccordées au réseau.

Photovoltaïque en site isolé

Certaines structures ou habitats sont difficiles d’accès, et donc onéreux à raccorder au réseau électrique (en montagne, ou dans les îles par exemple). Dans ces cas-là, il est plus avantageux d’opter pour une installation solaire photovoltaïque autonome. La production d’électricité solaire est stockée dans des batteries jusqu’à utilisation.

Ce type d’installation est typiquement composé

  • d’un ou plusieurs panneau(x) photovoltaïques,
  • d’un régulateur solaire
  • d’une ou plusieurs batteries d’accumulation
  • d’un onduleur.

Téléchargez le Guide ADEME : La production d'électricité en site isolé

Pour des systèmes fiables et performants, contactez les professionnels d'Enerplan.

L’ADEME et la plupart des Régions octroient des aides financières pour le solaire, renseignez-vous !

Photovoltaïque sur site raccordé au réseau

Lorsque cela est possible, les installations photovoltaïques sur bâtiment peuvent être raccordés au réseau électrique. Un tel système permet de produire une énergie qui sera entièrement récupérée par le réseau.

En plus des éléments d’une installation en site isolé, ce type de système comporte deux compteurs électriques: un pour l’énergie sortante (produite par les panneaux), l’autre pour l’énergie entrante (celle du réseau). Le courant produit n’était jusqu’à récemment pas consommé directement, mais injecté sur le réseau.

Cependant, un récent engouement pour l’autoconsommation photovoltaïque inverse la tendance.