Potentiels
Potentiels

Une baisse des coûts de production qui se poursuit…

Et une compétitivité qui se renforce

… avec à la clé d’importantes retombées socio-économiques et environnementales

 

La baisse constatée des coûts d’investissement et donc du LCOE du solaire photovoltaïque et thermique devrait se poursuivre de manière significative d’ici 2023

  • avec une baisse estimée du LCOE de 25 à -30% pour le photovoltaïque entre 2015 et 2023 selon les segments considérés. Le coût de production des grandes centrales solaires pourraient ainsi passer de 68€/MWh en 2015 à 50€/MWh à horizon 2025.
  • avec une baisse du LCOE qui pourrait dépasser les 30% pour le solaire thermique entre 2015 et 2023 (à condition que la filière puisse s’inscrire dans la trajectoire définie par la PPE).

 

L’énergie solaire confirme son statut d’énergie compétitive, avec un avantage accentué à l’avenir grâce à la baisse des coûts d’investissement, et va nécessiter un soutien public modéré pour accompagner ses progrès de compétitivité dans les années à venir

  • Le photovoltaïque en autoconsommation, d’oreset-déjà compétitif sans soutien pour les grandes toitures avec un fort taux d’autoconsommation (90%), le deviendrait à horizon 2018/2019 dans le Sud pour les moyennes toitures et 2022/2023 pour le résidentiel.
  • Le solaire thermique collectif pourrait devenir compétitif sans soutien dès 2019/2020 dans le sud de la France, face aux solutions alternatives.

 

En 2015, le secteur compte un peu plus de 10 000 emplois bruts directs. En se basant sur la PPE actuelle, le secteur solaire a le potentiel d’éviter l’émission de 24 Mt CO2 -eq et de compter plus de 21 000 emplois bruts directs d’ici 2023 (+13000/2015), dont 13 900 dans le photovoltaïque et 7 900 dans le solaire thermique. Une part de plus en plus importante des emplois est liée à la maintenance et constitue donc une source d’emplois pérennes et non délocalisables. A cela s’ajoute des retombées positives en termes de qualité de l’air, de redynamisation et de sensibilisation des territoires.

 

Pour en savoir plus, renseignez vous avec l’étude “emploi et compétitivité”.